History
  Sangliers
11 octobre 2019   
Tu roules tranquillement à 82 km/h sur la départementale qui relie ton hameau de putain de néo-rural (il paraît que je m'inscris dans cette catégorie socio-machin-chouette) au bar du village le plus proche ; tu penses à ta collègue A., que tu aimes beaucoup, et aux moyens divers et variés qui lui permettraient de combattre l'angoisse qui lui dévore l'existence, quand soudain devant tes pleins phares apparaît un troupeau — on dit une harde, non ? — de sangliers. Le premier instant de stupeur passé (une demi-seconde), quel est ton premier réflexe ?

  Cohérence
10 octobre 2019   
Relire un livre, en corriger les fautes, réécrire les tournures foireuses : une partie non négligeable de mon temps, depuis vingt ans. On ne se refait pas, je souffre de cette névrose très particulière, d'ordre visuel autant qu'intellectuel : je vois les fautes partout, d'orthographe et de grammaire bien sûr, mais aussi les espaces en trop, les apostrophes droites — elles doivent être courbées comme des virgules si on ne veut pas trahir son amateurisme — et tout un tas d'autres subtilités qui n'intéressent à peu près personne. Une névrose orthotypographique. Et parfois, comme c'est le cas aujourd'hui, mon côté nerd s'invite à table : si j'écrivais un script, une macro comme on disait encore dans les années 1990, pour m'aider dans ma tâche ?

  Renaissance
9 octobre 2019   
Qu'est-ce qui m'a pris ? Marre sans doute de tourner autour du pot, de me la jouer écrivain mort-né depuis des décennies (déjà !). Les blogs, c'est fini, alors retour au blog originel. Le carnet de notes à l'ancienne, tapé au kilomètre dans un éditeur de code. Un soft pas du tout fait pour la littérature et la fancy typography. Une libération, esthétiquement discutable certes mais une libération quand même.